AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Une Passion naissante [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarPrisme
Chevalier Fou

Messages : 416
points d'esprit : 153

Feuille de personnage
:
MessageSujet: Une Passion naissante [solo]   Ven 28 Mar - 21:05

Voilà longtemps qu'elle n'avait pas ressenti cela.
La fatigue.
Des paupières lourdes.
Des membres engourdis.
Le corps flottant dans un agréable vide, sans rien pour entraver sa peau.

Prisme se laissait porter dans un courant mystérieux dépourvu d'air et de la moindre force. Un léger sourire de bien-être s'étira sur ses lèvres rouges, pétales dans l'étendu de neige qu'était sa peau. Seule cette esquisse d'expression trahissait sa mort apparente. Sa jolie robe de bal rouge, découpée par des bandes et des bandes de dentelle noire, caressait sa carcasse ensommeillée. Ses long cheveux blanc voguait librement dans l'immensité inconnue. Un objet emporta son bras vers ce qui lui semblait être le bas, avant de ce dissoudre en poussière et le laisser se mouvoir à nouveau librement, comme si rien ne c'était passé.

Oui. C'est ce sentiment qui régnait ici. Le sentiment que tout disparaissait comme si de rien n'était.

Curieuses, deux pupilles flamboyantes apparurent à travers les failles de ce visage de poupée. Ces yeux rouges restèrent un moment à fixer le vide. Un très long moment. Ce n'était pas un regard qui caractérisait de lointaines pensées, cette fois. Non. C'était celui qui observait le vide véritable. Paradoxalement vrais. Paradoxalement perceptible. Les sens de la demoiselle écarlate se réveillant peu à peu, elle chercha à fixer quelque chose, n'importe quoi. Mais rien. Que le vide à perte de vue. Ni lumière, ni ténèbres. Un amas de rien, perturbé seulement momentanément par un objet qui ne tardait jamais à se désintégrer instantanément. Une autre idée lui paru alors paradoxale. Un sentiment, encore, différent.

Le sentiment d'être en paix et en sécurité.

Prisme commença alors à remuer ses doigts frêles, avant de bouger légèrement ses bras. Ici plus que n'importe où ailleurs, elle sentait qu'elle pouvait accomplir n'importe quoi. Son sourire s'étira alors de plus belle, brisant le masque de cire qui faisait d'elle une poupée. Un rictus légèrement fou, voir nettement infernal, le remplaça. De la position horizontale, elle pivota sur elle même afin de se tenir droite face au néant qui s'étendait face à elle.
Un bonheur insoutenable l'envahissait.
Une envie de danser l'assaillait.
Elle fit apparaître une grande route sombre, miroitante avec ce qu'elle ne pouvait miroiter. Ses pieds se posèrent sur sa surface lisse, favorable aux glissements de pied. D'abord avec la pointe, simulant une inexistante crainte, puis avec le talon.

Un sentiment d'immortalité la parcourrait.

Elle se laissa alors emporter par un air de musique qu'elle seul entendait, inspiré par les circonstances. Par la joie. Par la paix. Par le néant. Son corps se mit à virevolter des pas de danse, encore et encore, tout en avançant sur le chemin, encore et encore. Inlassablement elle parcouru durant ce qui devait être des heures et des heures, des musiques et des musiques, de danse tantôt dramatiques, tantôt joyeuses. Tantôt classique, tantôt excentrique.

La fin approchait. Prisme en était certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une Passion naissante [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ma nouvelle passion : le patchwork
» Comment votre entourage vit-il votre passion?
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir
» [Arcani] Une passion qui coûte cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la Dimension des Songes :: Dimensions des Eesprits :: Le néant (402)-